Une nouvelle analyse sanguine simple mesurant l'activité des cellules NK a permis de prédire la présence d'un cancer colorectal et pourrait améliorer les stratégies de dépistage actuelles.

 

Jobin G, Rodriguez-Suarez R, Betito K. Gastroenterology 2017;153:980-987; doi :10.1053/j.gastro.2017.06.009.
Article publié accessible en version PDF au http://www.gastrojournal.org/article/S0016-5085(17)35743-8/pdf

 

Objectif de l’étude

Une faible activité des cellules tueuses naturelles (NK) a été associée à un risque accru de cancer, y compris de cancer colorectal. L’activité des cellules NK peut être mesurée à partir d’une petite quantité de sang total au moyen d’un test offert sur le marché. Cette étude visait à évaluer si ce test pouvait être utilisé dans le dépistage du cancer colorectal 1.

 

Précisions sur l’étude

Il s’agissait d’une étude transversale, prospective et ouverte, menée chez 872 sujets à haut risque (âgés de plus de 40 ans) ayant subi une coloscopie de dépistage du cancer colorectal dans un hôpital universitaire de Montréal, au Canada, entre octobre 2014 et janvier 2016. L’objectif principal était de déterminer la différence entre les mesures de l’activité des cellules NK chez les sujets atteints ou non atteints d’un cancer colorectal. L’objectif secondaire consistait à évaluer la performance du test d’après les résultats de l’analyse de la courbe ROC et à déterminer la valeur seuil permettant de dépister le plus précisément possible le cancer colorectal 1.

 

Points saillants de l’étude

Dans une population de sujets à haut risque, voici les résultats obtenus avec le test de mesure de l’activité des cellules NK1:

  • Différence significative entre les mesures de l’activité des cellules NK chez les sujets atteints d’un cancer colorectal (n = 23) et les sujets exempts de cancer colorectal (n = 849) (p = 0,0002).
  • Sensibilité élevée (87 %), forte valeur prédictive négative (99,4 %), spécificité modérée (60,8 %) et faible valeur prédictive positive (5,7 %) pour le cancer colorectal.
  • Rapport de cotes > 10 (10,3; intervalle de confiance à 95 % de 3,03 à 34,9), ce qui laisse supposer que le risque de déceler un cancer colorectal à la coloscopie est 10 fois plus grand chez les sujets ayant un taux d’activité des cellules NK inférieur à 200 pg/mL que chez les sujets dont le taux est supérieur à cette valeur limite.

Bien que l’étude n’ait pas été conçue pour comparer la performance du test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles (RSOSi) et celle du test de mesure de l’activité des cellules NK, une analyse a porté sur un sous-groupe de sujets ayant subi un test immunochimique de RSOSi (n = 170)1:

  • Chez les sujets ayant un résultat positif au test immunochimique de RSOSi et une faible activité des cellules NK (40/170), il aurait été possible de détecter 91 % des cas (10/11) de cancer colorectal en effectuant seulement 24 % du nombre total de coloscopies1.

Ces données tendent à démontrer que le test de mesure de l’activité des cellules NK pourrait jouer un rôle important comme outil d’évaluation du risque de l’absence d'un cancer colorectal, car les tests à forte valeur prédictive négative conviennent mieux pour l’exclusion du diagnostic, tandis que le rapport de cotes élevé pour le cancer colorectal appuie une utilisation pour la confirmation de la présence d’un cancer colorectal1.

 

Conclusions de l’étude

Les résultats de l’étude indiquent que le test de mesure de l’activité des cellules NK pourrait être utilisé dans une population à haut risque comme outil d’évaluation pour le cancer colorectal. Cette approche pourrait également permettre un triage des patients en attente d’une coloscopie, et contribuer à une meilleure gestion des ressources1. Numéro sur Clinicaltrials.gov : NCT02291198.

 

À propos de NK Vue

NK Vue est le premier test diagnostique in vitro sur le marché qui permet de mesurer l’activité des cellules NK à partir d’une petite quantité de sang total stimulé. Ce test a été approuvé par Santé Canada en décembre 2014 selon l’indication suivante : conçu pour une utilisation diagnostique in vitro, NK Vue permet de surveiller le statut immunologique d’une personne. La mesure de l’activité des cellules NK peut s’avérer un outil pratique pour évaluer les changements dans le cadre d’une immunosurveillance, des changements pouvant à leur tour indiquer une affection ou une maladie associée à une diminution de l’activité des cellules NK.

 

À propos d'ATGen

ATGen est une société ouverte spécialisée dans l’élaboration de tests diagnostiques in vitro pour l’analyse des fonctions immunitaires de patients.

 

Références :   1. Jobin G, Rodriguez-Suarez R, Betito K. Gastroenterology. 2017;153(4):980-987; doi :10.1053/j.gastro.2017.06.009.

 

Pour toute question provenant des Médias, veuillez contacter Gaétan Huneault, Président
au 1-855-0561-4681 poste 201.